law map phone plus phone-wave sitemap logo-psy92 alert

Le psychomotricien

Les psychomotriciens sont des auxiliaires médicaux diplômés d'Etat. Cette profession en plein essor possède de multiples applications. Tous les âges sont concernés, de la femme enceinte jusqu'à la personne âgée. Le champ d'intervention des psychomotriciens est le suivant:

Bilan psychomoteur

Le bilan psychomoteur est un examen clinique qui se déroule sous forme de jeux et de divers tests qui permettent d'apprécier le profil psychomoteur de la personne. Cette évaluation permet d'apprécier l'importance et la nature d'éventuels troubles psychomoteurs, mais aussi de dégager les compétences du sujet. C'est l'examen de référence du psychomotricien et il permet en outre d'envisager le projet thérapeutique.

Education précoce et stimulation psychomotrices

L'éducation psychomotrice permet, à partir d'un âge précoce, de stimuler les processus normaux de développement de l'enfant afin de favoriser l'intégration harmonieuse de ses diverses fonctions.

Rééducation

Rééducation des troubles du développement psychomoteur ou des désordres psychomoteurs suivants au moyen de techniques de relaxation dynamique, d'éducation gestuelle, d'expression corporelle ou plastique et par des activités rythmiques, de jeu, d'équilibration et de coordination.

Retards du développement psychomoteur

Il s'agit de tout retard anormal du développement psychomoteur. Acquisition de la marche, troubles de la préhension, troubles de l'équilibre, de la coordination des gestes etc...

Troubles de la maturation et de la régulation tonique Ces troubles sont soit liés à un déficit neurologique, ou encore à des difficultés de nature émotionnelle. Le champ d'application est très large, de l'hypotonie chez l'enfant aux troubles neurologiques de l'adulte et de la personne âgée, en passant par les manifestations neuro-végétatives et/ou neuro-musculaires liées au stress.

Troubles du schéma corporel

On les rencontre ici encore dans divers tableaux cliniques allant de l'immaturité du système nerveux, qui peut avoir des origines diverses, à des difficultés d'ordre psychologique qui entravent la perception de soi et de l'espace.

Troubles de la latéralité

Difficultés d'orientation dans l'espace, maladresse gestuelle, difficultés d'apprentissage de l'écriture et de la lecture peuvent avoir pour origine une latéralité peu structurée ou mal organisée. La rééducation permet le plus souvent de pallier ces difficultés.

Troubles de l'organisation spatio-temporelle

Ces troubles ont diverses origines. On les rencontre à tous les âges de la vie, sous leur forme la plus banale et parfois bénigne chez l'enfant, ou encore chez les personnes souffrant de maladies neuro-dégénératives telles que la maladie d'Alzheimer. Le bilan psychomoteur permet d'apprécier la nature et l'étendue des difficultés.

Dysharmonies psychomotrices

La dysharmonie psychomotrice est évoquée lorsqu'il existe une évolution inégale des acquisitions psychomotrices. Ce concept est vaste et il doit ici encore être précisé par un bilan psychomoteur croisé avec d'autres observations, à la recherche d'une cause des troubles.

Troubles tonico-émotionnel

La peur accompagnée de tremblements est le prototype du trouble de la régulation tonico-émotionnelle. Nos émotions et nos muscles sont intimement liées. Et que dire du muscle cardiaque qui réagit en cas d'émotion forte ! Ces processus se font en dehors de tout contrôle conscient. Chez certaines personnes plus sensibles, les réactions émotionnelles deviennent envahissantes et empêchent de vivre une vie épanouie. Certains tics, des formes de crampes, le fait de rougir en public, sont des exemples bien connus de ces troubles.

Maladresses motrices et gestuelles, dyspraxies

La dyspraxie est un mot barbare qui désigne tout simplement un geste inadapté qui manque sont but ou dont la réalisation est entravée par des causes psychomotrices, et donc à l'exclusion des causes purement motrices comme dans le cas d'une fracture ou d'une paralysie d'origine neurologique. On les rencontre fréquemment chez l'enfant qui présente un retard de développement psychomoteur, mais aussi chez l'adulte. Les causes, diverses, et la portée des troubles sont appréciés par le bilan psychomoteur qui détermine le projet thérapeutique.

Débilité motrice

Il s'agit d'une appelation un peu vieillotte pour désigner... la maladresse ! Cette maladresse des mouvements corporels peut être rencontrée dans de nombreux tableaux cliniques. Dans le champ du handicap mental elle est fréquente et d'intensité diverse, mais ne lui est pas réservée. Les sportifs de haut niveau rencontrent également parfois une difficulté dans certains gestes qu'un travail en psychomotricité peut améliorer.

Inhibition psychomotrice

Rareté des gestes, amplitude réduite en raison de facteurs psychologiques et émotionnels, l'inibition psychomotrice se rencontre dans de nombreux tableaux cliniques.

Instabilité psychomotrice

Outre la très médiatisée - et peut être sur-diagnostiquée - hyperactivité que l'on rencontre chez l'enfant, l'instabilité psychomotrice peut prendre diverses formes selon qu'elle est l'expression d'un malaise psychologique, d'une dépression masquée, ou parfois de troubles en lien avec des déficits neurologiques. L'intervention du psychomotricien prend ici toute sa place encore une fois.

Troubles de la graphomotricité, à l'exclusion de la rééducation du langage écrit

Si la rééducation du langage écrit est une spécialité des orthophonistes, le psychomotricien prend en charge les troubles liés au geste de l'écriture. Mauvaise tenue du crayon ou du stylo, troubles de la régulation du tonus musculaire déteriorant l'écriture, latéralité contrariée, difficultés de repérage dans l'espace entravant le passage à l'écrit, de nombreux facteurs entravant la réussite scolaire peuvent être traités en rééducation psychomotrice.

Thérapie psychomotrice

Contribution, par des techniques d'approche corporelle, au traitement des déficiences intellectuelles, des troubles caractériels ou de la personnalité, des troubles des régulations émotionnelles et relationnelles et des troubles de la représentation du corps d'origine psychique ou physique.

La thérapie psychomotrice est un facteur d'intégration des sensations corporelles, des émotions et des cognitions. En ce sens, il s'agit à proprement parler d'une thérapie prenant en compte le corps dans sa dimension relationnelle et dans son vécu. Anxiété, stress, angoisses, dépression, troubles de la relation à l'autre, manifestations psychosomatiques, la thérapie psychomotrice présente une alternative aux psychothérapies exclusivement verbales.